Titos KONTOU

L’homme fait-il partie de la nature, de l’espace, d’un tout, ou bien est-il le centre du monde ?

Je me suis toujours intéressé à nos origines, notre nature humaine. D’où venons nous? Que faisons-nous ici ? Pourquoi la vie et la mort ? Où allons-nous ?
Dans ma recherche picturale, je n’essaye ni de donner des réponses, ni de plaire. Je dénonce, je cherche une certaine vérité liée à notre condition humaine et une harmonie possible avec la nature.
Ce qui nous distingue des autres espèces animales ce n’est pas tant, pour moi, l’apparence, la culture ni la nature de nos actes. C’est essentiellement notre conscience, la perception du bien et du mal, du juste et de l’injuste… Mais aussi le langage et la sociabilité. Pour moi les trois principaux aspects de la nature humaine sont : le corps, l’âme et l’esprit, intrinsèquement reliés entre eux. Et ce sont ces trois volets qui guident ma peinture depuis de nombreuses années, j’aime, dans une oeuvre d’art, faire ressentir le souffle d’un corps, son mouvement dans l’espace temps et sa partie incorporelle/immatérielle pour donner vie à un tableau, lui donner corps “en chair et en os”.
C’est comme un besoin vital pour moi de retourner aux sources, de retrouver une spiritualité et de redonner une place à l’espoir. Notre monde a trop tendance à oublier l’esprit, l’âme ; il donne une très grande importance au corps qui, pourtant, se dégrade et un jour s’éteint inévitablement…

Titos est peintre et sculpteur, franco-grec, né à Athènes en 1980.
Après des études en arts plastiques et arts appliqués (2000-2006) il se consacre à la peinture, et passe une longue période de création dans son atelier à Athènes.
En 2009 une de ses oeuvres est sélectionnée par le Musée Benaki à Athènes pour sa collection permanente. Aujourd’hui, un grand nombre de ses toiles et sculptures se trouvent dans des collections privées.
Entre 2009 et 2013, il a été suivi et représenté par de nombreuses galeries à Paris et à Athènes (galerie Art Présent, galerie Art Estate, galerie Du Cerceau).
Il vit et travaille à Toulouse depuis 9 ans après de nombreuses années vécues à Athènes puis à Paris. Lors de son installation toulousaine, il rejoint le collectif d’artistes Mix’Art Myrys, dans lequel il prend part notamment en tant que référent du pôle plasticien. Cet espace est aujourd’hui reconnu nationalement comme « NTA, Nouveau Territoire de l’Art » et subventionné par Toulouse Métropole.

Actuellement, son travail se trouve dans plusieurs collections particulières ainsi que dans des musées et espaces d’art contemporain, comme la Coop’Art de Philippe Aïni à Serviès-en-Val, du côté de Carcassonne et la collection de Didier Benesteau.
Une rétrospective de son travail sur dix ans lui a été dédiée au Centre d’Art ARKAD à Auvillar en octobre 2017 et à la Maison des Arts au Barcarès en juillet 2018.
Résidence d’artiste et exposition à la Galerie Casa Tutti à Vitoria, Brésil, août 2018.
Est l’invité d’honneur sur trois événements artistiques en 2019 et 2020.
A gagner le ‘’Prix du jury’’ au festival du film sur les artistes contemporains MIFAC en 2020 avec un film réalisé sur son travail d’artiste.
En 2021 il est invité d’honneur au Salon des AeN à Bayeux en Normandie.
Depuis 2020 Titos est représenté par la Galerie 21 à Toulouse, ainsi que la Bruno Matthys Gallery à Bruxelles.

Extraits de critiques d’art

“La ville, comme construction de l’homme, dans laquelle il vit, travaille et est en perpétuel mouvement, est-elle nature ou contre nature ? L’homme sans habit, c’est comme la nature sans la ville. L’homme naît et meurt nu et ça ne changera jamais, tout comme l’horizon était, est et sera toujours là, pour nous rappeler notre nature profonde.”

« Une palette élémentaire. Terre : ocre, bruns. Feu : noir charbon. Gris aériens. Bleus aquatiques. Teintes archaïques convoquant peintres pariétaux, forces souterraines et instinctives. La matière est travaillée en épaisseur, en densité. Violemment mais sereinement. C’est le paradoxe qui capte l’attention. Titos Kontou est doux. Sa rage est dans sa peinture. »

« Peintre de la solitude, Titos Kontou multiplie les toiles et les sculptures représentant l’être humain, issu de la terre, et entouré par elle : les toiles sont chargées de sables, les sculptures emplies de matériaux diverses, sans que l’on sache si l’homme est au final prisonnier de cette terre ou s’il arrive au contraire à s’en extirper. Et c’est cette ambiguïté qui intéresse évidemment l’artiste. »

« Le message est osé, percutant et fort. Il invite à la réflexion, sur l’origine, nôtre condition, celle de nôtre monde. La violence, l’enfermement…et bien d’autres choses encore. Un Travail très riche et mature qui interpelle dans l’idée confortable que nous avons, de nôtre humanité.
Titos est un artiste impliqué qui vient bousculer des codes pré établis. »

« L’homme et la nature, en interaction, transmettent un sentiment d’harmonie possible dans notre monde actuel…»

Mon site internet: https://titoskontou.wixsite.com/artiste

Ma page Instagram: https://www.galerie2023.fr/titos-kontou/

Ma page Facebook: https://www.facebook.com/titoskontouart

Cliquez sur une image pour voir les images en grand

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *